28/04/2008

Comme un torrent de sang noir...

It's%20a%20Cinch,%20Carmen,%20Lillian%20Bassman%201951

Extrait : " Son coeur se mit à battre plus vite. Dix minutes auparavant, elle était allongée ainsi, savourant la proximité familière et secrète du corps de Julia. Elle voulait fixer cet instant, en faire une larme de cristal. A présent, le cristal s'était brisé. Car qu'était la jeune femme pour elle en fait? Elle ne pouvait pas se pencher vers elle et l'embrasser; Comment faire savoir au monde entier que Julia était à elle? Quel moyen avait elle pour s'assurer qu'elle lui restait fidèle? Elle-même, voilà tout : ses cuisses en hachis de veau, sa tête de ravissant oignon... Toutes ces pensées parcouraient ses veines comme un torrent de sang noir, tandis que Julia lisait; que l'orchestre lançait un dernier ra- ta- ta avant de remballer ses instruments; que le soleil traversait lentement le ciel, et que les ombres s'allongeaient à mesure sur l'herbe jaune.. Mais cette angoisse affreuse, pitoyable, finit par s'apaiser. L'ombre se retira de son sang, se replia. Et elle se dit : Mais quelle idote tu fais! Julia t'aime. C'est uniquement l'animal en toi qu'elle déteste, ce monstre grotesque...."

 

Extrait : "Ronde de nuit" de Sarah Waters

Photo??

13:31 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour ... Je découvre ton blog suite à ton passage ... Je découvre cet univers ...
Merci pour ton commentaire, à bientôt ;-)

Écrit par : Oli | 28/04/2008

Merci de ta visite, pour la réponse c'est oui les textes sont DEMOI =) je vais jetez un coup d'oeil sur le reste des post bye bye au plaisir

Écrit par : ~?~ | 28/04/2008

bonne mémoire! oui effectivement tu avais comenté ce texte.
j'aime beaucoup ton blog, je ne voyage pas assez moi!
bises, à bientôt Annick!

Écrit par : mimi | 28/04/2008

Parfois je viens me promener sur ton blog, car il est riche et me fait connaître ou redécouvrir certains peintres, illustrateurs et auteurs. Bonne journée à toi Annick.

Écrit par : Edouard | 14/05/2008

Les commentaires sont fermés.