21/03/2008

La brutalité du désir cru

saudek1

Extrait : " Je me suis souvent demandé de quoi se nourrit un amour malheureux, parce qu'il faut bien quelque aliment à une opiniâtreté aussi féroce que fut la mienne, et je n'ai jamais vu qu'une raison, si mauvaise qu'elle paraisse : il me souriait et ne souriait jamais à Madeleine, ce que je ne compris que bien plus tard, lorsque je découvris la brutalité du désir cru, celui qui ne touche pas l'âme et n'éveille que les sens. Il n'est occupé que par soi, on ne voit pas l'objet mais seulement le plaisir que l'on compte en tirer, le sourire vient plus tard, beaucoup plus tard, quand on parle et qu'il faut bien avoir les comportements sociaux prescrits pour entrer en relation, dire bonjour, se présenter , avant d'aller au lit."

 

Extrait : " Ce que Dominique n'a pas su " Jacqueline Harpman

Photo : Saudek

14:38 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |