09/11/2007

L'heure où l'oiseau..

kees van dongen

Extrait : "C'était l'heure où l'oiseau, sous les vertes feuillées,
Repose, où tout s'endort, les hommes et les Dieux.
Du tranquille Sommeil les ailes déployées
Pâlissaient le ciel radieux
"

Tableau : Kees Van Dongen

Extrait : Hylas : Charles-Marie Leconte de Lisle

16:01 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

quel plaisir de retrouver une vieille connaissance
les anciens se font reres
à bientôt chère Annick

Écrit par : jojo | 09/11/2007

Oh... Tant d'aimés, je suis aussi contente de te retrouver, car grâce à toi, j'ai enfin lu Jacqueline Harpman (pour le moment, 'Du côté d'Ostende' est mon préféré).

Bon blog !

Écrit par : Pivoine | 09/11/2007

J'adore ce tableau et j'adore Van Dongen

Écrit par : Pivoine | 09/11/2007

tableau et texte tout en courbes harmonieuses, bon we, a++

Écrit par : Patrick | 09/11/2007

HELLO ANNICK, Je ne sais pas si l'auteur est parent avec Rouget, mais c'est plus délicat que la marseillaise. Le tableau, quant à lui, est superbe: femme alanguie aux traits anguleux, comme une pensée sévère qui se tranforme en doux rêve....

Écrit par : Edouard | 10/11/2007

joli... autant le texte que le tableau...

Dis donc, où t'étais passée ??? Non mais !!! :-)

A très, très bientôt, bisous.

Écrit par : syrius | 10/11/2007

Les commentaires sont fermés.