30/08/2007

J'aiguisais mon regard

 

spill4


Extrait :" Je le faisais parler de Léopold, d'Emilienne,il s'amusait, il jouait avec les idées, il me trouvait charmant. Charmant! Mesures-tu l'horreur d'être charmant quand on veut capturer?Il était enchanté, ce que je disais l'inspirait, pas un instant de trouble, il mangeait avec appétit, il reprennait de la soupe et faisait mille louages sur les anguilles au vert de Marguerite. Voila ce qui le séduisait. J'aiguisais mon regard le plus pénétrant, il ronronnait sur le talent de la cuisinière. J'étais sur le point de me sentir ridicule, et puis ...et puis j'ai oublié."

Taleau  : Spilliaert

Extrait : Du côté d'Ostende de Jacqueline Harpman

16:53 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

29/08/2007

J'hésite...

Je dois complètement repeindre ma chambre dans la future maison.

A votre avis quelle est ou quelles sont les couleurs qui conviennent le mieux? J'hésite...moi j'aime les couleurs chaleureuses voir flamboyantes ...mais pour une chambre?

palette1

Palette : Michel Campeau.

14:03 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

28/08/2007

Les jambes des femmes

Hector Guimard

"Les jambes des femmes, sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie..."

Siège : Hector Guilmard 1867-1942

Citation : François Truffaut

16:34 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/08/2007

Déménagement

gurskybahrain

Il se rapproche, travaux de peinture, caisses... haaa les caisses plus on en fait moins on en voit la fin... c'est fou ce qu'on accumule comme "brols"! c'est sans parler de la chambre des enfants ou je n'ai pas encore osé mettre les pieds!!!

Souhaitez moi bon courage, j'en aurai besoin dans les jours qui viennent.. :o)

 

Jolie photo d'Andreas Gursky

16:49 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

20/08/2007

Mes yeux noirs

 

 hodler_berthe

Extait "Mon coeur aride est plein de cendre et de pierrailles ;
Quand je rencontre un homme où ma chair sent un roi,
Je frissonne, et son seul regard posé sur moi
Ainsi qu'un grand éclair descend dans mes entrailles.

Prince ou rustre, qu'importe, il sera dans mes bras.
Simplement - car je hais les grâces puériles -
Je collerai ma bouche à ses dents, et, fébriles,
Mes mains l'entraîneront vers mon lit large et bas.

La flamme, ouragan d'or, passe, et, toute, je brûle.
Après, mon coeur n'est plus qu'un lambeau calciné ;
Et du plus fol amour et du plus effréné
Je m'éveille en stupeur comme une somnambule.

Tout est fini ; sanglots, menaces, désespoirs,
Rien n'émeut mes grands yeux cernés de larges bistres
Oh ! Qui dira jamais quels cadavres sinistres
Gisent sans sépulture au fond de mes yeux noirs !
..."

texte : Albert Samain

tableau : Ferdinand Hodler

17:00 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

19/08/2007

Le beau Dompteur

Une oeuvre  à vous faire découvrir et le blog de son auteur : Eric Itschert. http://itschert-eric-expose.skynetblogs.be/ 

Envie d'en voir plus? Il expose à la petite galerie rue de Livourne à Bruxelles.

blOlivierN1

©Eric Itschert

Extrait "C'est par un ciel pareil, tout blanc du vol des cygnes,
Que, dans Naxos fumant comme un rouge encensoir,
La Bacchanale vit la Crétoise s'asseoir
Auprès du beau Dompteur ivre du sang des vignes.

Aujourd'hui, brandissant le thyrse radieux,
Dionysos vainqueur des bêtes et des Dieux
D'un joug enguirlandé n'étreint plus les panthères ;

Mais, fille du soleil, l'Automne enlace encor
Du pampre ensanglanté des antiques mystères
La noire chevelure et la crinière d'or.

Tableau : Eric Itschert

Extait : José Maria de Heredia

09:02 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

17/08/2007

Des pollens en virgule

Moreau_Libellule

Extrait : "Des fleurs d'encre crachant des pollens en virgule,
               Les bercent, le long des calices accroupis
               Tels qu'au fil des glaïeuls le vol des libellules
              -Et leur membre s'agace à des barbes d'épis.

Arthur Rimbaud, "Les assis" que je ne me lasse de relire.

Tablau :Gustave Moreau : Libellule

22:14 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |