12/08/2007

Une femme indécente?

leibovitz

 

Extrait :

"-Ma chère, il y a des grand-mères qui ont de l'amour pour leurs petits-enfants.

- Je sais cela. Ma grand-mère m'aimait. Mais pourquoi diable faites vous toujours semblant de vouloir que je sois une femme décente? C'est parce que je suis un monstre que vous vous plaisez en ma compagnie, et vous le savez. Un jour, Charlotte sera enceinte et vous exigerez, je crois que je tricote des brassières! Je pense que vous êtes profondément pervers."

Extrait : Du côté d'Ostende. Jacqueline Harpman

Photo : Annie Leibovitz

08:52 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Je n'ai jamais tricoté ni brassière ni chaussons...ni photos dans le porte-feuille .... Mes petits-enfants sont d'abord les enfants de mes enfants. Mais on s'aime beaucoup ; ils trouvent que je ne suis pas "nunuche"...

Écrit par : Nadette | 12/08/2007

Bonjour le rôle de mère n'est déjà pas toujours évident alors, celui de grand - mère, qu'en dire...
Bon dimanche
Bisous

Écrit par : Soledad | 12/08/2007

superbe photo j'adore la photo
Merci de prendre le temps de nous emerveillé
par la sensibilité de ton âme

Écrit par : Juan | 13/08/2007

de trés beaux texte et les photos sont superbes,bravo
une trés bonne journée
cordialement

Écrit par : alain | 15/08/2007

Bonjour Annick Mais finalement, qui est la plus pervers des deux, "Ma chère" ou la "futur grand mère" ?

A bientôt,

Daniel

Écrit par : Daniel | 15/08/2007

Les commentaires sont fermés.