18/06/2007

Et le silence

kenna

 

Extrait :

- Ne me faites pas souffrir.

Mais peut on entrer en souffrance ainsi, en un si court laps de temps, pour quelques confidences? Je crois que j'entendis très distinctement deux voix qui criaient ensemble, violentes et contradictoires, un oui et un non d'une puissance égale, qui se levaient s'affrontaient avec sauvagerie et se fracassaient l'une l'autre, ne laissant en moi que l'écho de leur rencontre, le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit, un bref tremblement et le silence, ce silence dont je n'arrivais pas à sortir depuis qu'il avait dit qu'il était à moi. Il souleva doucement mes mains et les posa de part et d'autre de son visage, les appliquant tout au long de ses joues, et je sentis sous mes paumes la peau un peu rêche que les hommes ont le soir, et l'ossature vigoureuse du menton. Il les laissa ainsi, ne transforma pas le geste en caresse, il se remettait entre mes mains, c'était à moi de décider.

Photo : Kenna

Extrait : Jacqueline Harpman

11:40 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : harpman, kenna |  Facebook |

Commentaires

Une photo, D'une beauté à couper le souffle... et j'aime aussi beaucoup Jacqueline Harpman...

Cordialement
Marie Lanson (rubrique"plumes")

Écrit par : Marie Lanson | 18/06/2007

bonjour annick je regardais une photo que l'on avait prise à namur à trois et du coup je suis venue te faire un ti coucou car vu le nombre de blogs, il est impossible d'aller partout

Écrit par : coco | 18/06/2007

Bonjour, très joli texte! rien à ajouter si ce n'est le silence.
Bonne fin de journée.
Bisous

Écrit par : Soledad | 18/06/2007

kikou et bien moi, je dois t'avouer que je n'aime pas jacqueline Harpman, parce que un peu trop hermétique et manque de simplicité... mais c'est joli!! lol. kiss.

Écrit par : mike | 18/06/2007

Une sereine photo Elle dégage une sérénité
que bien des gens aimeraient cotoyés
Mais notre mental ne laisse pas le silence
il y a trop danger a perdre son insouscience

Écrit par : Juan | 18/06/2007

Très beau Je rejoins Marie dans son ressenti.
J'écrirai le texte fin de semaine...je suis submergé de boulot pour l'instant. Mais d'ici 3 jours, ça va se calmer.
J'oubliais la photo qui accompagne le texte d'harpmann, qui me laisse songeur et me renvoie en flashback à des instants d'horizons sans fin de douce mélancolie où "mon mal est délicieux" pour citer Guillaume.

Écrit par : Edouard | 19/06/2007

Jolie texte, belle image, bon moment, merci !
a++

Écrit par : Patrick | 19/06/2007

j'ai toujours aimé lire ces dernières années je n'ai pratiquement plus lu; tous ces extraits que je découvre chez toi me donne envie d'aller plus loin ...
je viendrai certainement chercher des titres chez toi
bonne semaine

Écrit par : Gibritte et Cie | 19/06/2007

Ces différents extraits que tu nous proposes nous donnent vraiment envie de découvrir les oeuvres complètes ...
J'espère que tu vas bien ... bisous.

Écrit par : Kathelyne | 19/06/2007

Ce texte est magnifique.

Écrit par : Brigitte | 21/06/2007

Les commentaires sont fermés.