07/06/2007

Velouté

JM4_1263

Extrait :"Rien n'est précaire comme vivre 
Rien comme être n'est passager 
C'est un peu fondre comme le givre
 "

 

Extrait : Aragon " J'arrive où je suis étranger"

Photo : Myers


13:20 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : myers, aragon |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Annick Et mourir est la finalité.
Bisou jazzou;
Duke

Écrit par : DUKE | 07/06/2007

COUCOU mais non je n'ai pas donné de noms..en plus se sont des tableaux que j'ai fait il y a une quinzaine d'années, depuis que j'habite la campagne je n'ai plus ni le temps ni la place mais bon rien ne dit que je ne m'y remettrai un jour, je fonctionne d'une manière impulsive...tout par période...gros bisous, mon autre blog me prends un temps fou

Écrit par : 1650zaza | 07/06/2007

Voilà qui est très vrai et qui nous fait, en fin de compte, nous sentir bien peu de choses dans l'univers ... A méditer par certains, non ???
A bientôt, bisous.

Écrit par : Kathelyne | 07/06/2007

salut ma puce tu peut pas m'aidée... pour la rencontre j'ai aucune idée pour le transport... la gare ici connais pas l'endroit (humpf) je doit aller à Bruxelles? et puis de là je ne sais pas... bus, car, taxi? J'essaie de m'organiser... de toute façon gros bisous

Écrit par : cocoli | 08/06/2007

un texte sublime qui en a séduit plus d'un!
Aragon l'a écrit
Vous le mettez en image
Ferrat l'a chanté,
je l'ai entendu et à mon tour m'en suis inspirée pour un tryptique gravé
(http://hbron1.skynetblogs.be/post/3708158/jarrive-ou-je-suis-etranger) et la chaîne continue, de relais en relais, de procédé en procédé, modestement pour bon nombre d'entre nous, plus médiatique pour d'autres... : on espère tous à notre manière passer le relais de l'émotion ressentie.

Écrit par : hbron | 03/07/2007

Les commentaires sont fermés.