06/06/2007

Pure mélancolie

Joan%20Myers
 

Tes beaux yeux sont las, pauvre amante !
Reste longtemps, sans les rouvrir,
Dans cette pose nonchalante
Où t'a surprise le plaisir

Extrait : Charles Baudelaire

Photo : Joan Mye

08:59 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : mye, baudelaire |  Facebook |

Commentaires

One of the most brilliant poets to me. When it's raining and my heart feels so much pain, I read a sample of "Les Fleurs du Mal" or "Le Spleen de Paris" and I think to myself: well, sometimes you have to suffer to write such great lines.

Écrit par : Edouard | 06/06/2007

Charles Baudelaire et ses jolis ptits vers...Bonne soirée. Bizz

Écrit par : jicé | 06/06/2007

...suite à mon com précédent (sur le ciel) j'aime bien aussi, mais c'est moins dans mon genre d'émotion.
A bientôt!

Écrit par : mimi | 07/06/2007

Beauté.... sensualité,émotion dans ce poème sublime...de Baudelaire.merveilleuse photo .

Écrit par : Elisabeth | 07/06/2007

... Une mèche remplace l’épi qui succède au germe, comme un baiser se fond sur la joue ou contre les lèvres, avec lenteur, douceur et chaleur…. Dans une autre vie, je serai un chaland flottant en eaux troubles et j’achalanderai les amoureux langoureux, enfin un truc comme ça pour raviver les yeux qui se lassent du plaisir…

Écrit par : pm | 07/06/2007

Laisse.. le frisson te parcourir, ton oeil sera de désir.

Oui, je sais Beaudelaire n'a pas cela.
J'aime bien cette photo.


A bientôt,

daniel

Écrit par : Daniel | 08/06/2007

Qu'est ce que... je peux être distrait !


je voulais écrire "Beaudelaire n'a pas dit cela"


Écrit par : Daniel | 08/06/2007

Les commentaires sont fermés.