01/06/2007

 Prunelles mystiques

Klee%20cat%20stained%20glass

Extrait "Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin
;"

Peinture : Paul Klee

Extrait : Charles Baudelaire  : Les chats

23:02 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : baudelaire, klee |  Facebook |

Commentaires

salut ma belle chouette... moi qui adore les chats ce me fait du bien... hihi.... et au moins tu garde le sense de l'humour... papa en paounesie héhé
big bisous

Écrit par : cocoli | 02/06/2007

Je n'aime pas Giacommetti. Mais j'aime Klee, et j'adore Baudelaire. Sa poésie (les fleurs du mal) comme sa prose poétique (le spleen de paris). Il a écrit deux poèmes sur les chats, et c'est tout simplement superbe. Oui, les chat ont quelque chose de mystique dans leur attitude, un mystère impossible à percer, quelque chose de très féminin en définitive.

Écrit par : Edouard | 02/06/2007

Je viens te souhaiter un bon week end. le soleil est présent et je croise les doigts pour qu'il nous accompagne tout le week end. Bizz

Écrit par : jicé | 02/06/2007

La... truffe en coeur, les prunelles fixes aux aguets, un petit oiseau entre ces oreilles, dirait on. Douceur,mystère, poésie, le chat est bien mystique.

Passe un bon week end, à bientôt,

Daniel

PS Merci pour le lien, j'ai mis le tiens également

Écrit par : Daniel | 02/06/2007

Enfin du très bien ! Alors... tout d'abord merci pour ta visite sur mon blog :o)
Ensuite... enfin un blog ni sirupeux ni mièvre, où on ne nous impose ni chatons attendrissants ni anges scintillants. Où les mots jouent avec talent et intelligence : pas de poésie à deux balles comme on en voit trop souvent. Pas de coeur s'exposant tellement débordant d'amour que ç'en devient suspect.
Juste du bon goût, des choix sélectifs, le sens du beau même là où un regard s'arrêtant au premier degré ne le percevra pas.
Ce n'est pas pour rien que les grands noms de l'art, qu'il s'agisse de celui des images ou des mots, soient passés à la postérité : on ne peut comparer que ce qui est comparable.
Pourquoi tant de personnes profitent-elles de leurs blogs pour nous imposer leur poésie hystérique (au sens que la psychologie accorde à ce mot) et leurs photos "j'appuie-sur-le-bouton-et-c'est-bon" ?
Merci donc à toi Annick d'élever le niveau général des blogs personnels et de tenter d'ouvrir les regards à un goût plus affiné pour l'art et la beauté en général.
Puisses-tu faire des émules !

Écrit par : Cygne | 02/06/2007

Bonsoir Annick Merci de ton passage. Ton blog est un plaisir des yeux pour l'éstéte que je suis. C'est vrais que les chats sont d'extraordinairs rêveurs, moi j'en est 3 comme ça je rêve avec eux.

Amicalement

Michel

Écrit par : Michel | 02/06/2007

Les commentaires sont fermés.