06/09/2005

Petite chimie de la passion acte 1

Le coup de foudre : la faute aux phéromones


Vous le trouvez sublimement beau et incroyablement intelligent ? Pourquoi pas, mais il dégage surtout des phéromones, captées par votre organe voméronasal (un petit organe encore mal connu, situé dans le nez) qui arrivent directement au cerveau.

 De son côté, lui vous trouve extrêmement attirante... car sans le savoir, il réagit à vos pupilles dilatées par le désir.


Si, dans la suite de votre relation, vous faites l'amour, cela contribue encore à renforcer le cocktail chimique. Lulibérine, testostérone, dopamines et endorphines, l'acte sexuel libère tout cela. Résultat : un état de bien-être béat, une anesthésie temporaire de tous les maux psychologiques ou physiques, et... l'envie de recommencer. 

Mmmmm ouiiiiiiiiiiii! :o)


15:12 Écrit par Annick | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

peut on s'en faire transplanter de cela, hihi
j'en prendrai bien une douzaine, je serais sure dans avoir au moins un dans douzaine hihi
bonne soirée
amitié bobinette x

Écrit par : bobinette1963 | 06/09/2005

Les commentaires sont fermés.